Avez-vous déjà vécu l’une des situations suivantes?

  • Vous rangez vos courses et vous êtes agacé d’avoir acheté un autre chou-fleur alors qu’il y en avait déjà un dans votre réfrigérateur.
  • Vous rentrez du travail avec des enfants affamés qui demandent : « Qu’est-ce qu’on mange? »
  • Vous regardez dans votre réfrigérateur et vous manquez d’inspiration pour le prochain repas. Vous finissez par acheter dans un restaurant.
  • Vos réserves sont déjà basses en milieu de semaine et vous devez retourner à l’épicerie en vitesse.

Nous nous retrouvons tous dans ces situations à un moment donné et c’est tout à fait normal. Par contre, est-ce que ça arrive souvent? Si vous vivez ces situations souvent durant la semaine, il est temps de vous initier à la planification des repas.

La planification des repas n’a pas besoin d’être complexe. Inutile d’y consacrer des heures et des heures. En fait, vous pouvez régler ça en quelques secondes au début. Oui, quelques secondes! Vous pouvez par exemple écrire une ou deux nouvelles idées de repas chaque semaine. La planification des repas est une compétence, une compétence importante, mais qui prend du temps à se développer. Pourquoi devriez-vous planifier vos repas? Pour économiser du temps et de l’argent. Vous serez moins susceptible d’acheter des articles inutiles à l’épicerie. Vous serez plus susceptible d’avoir assez de nourriture pour durer toute la semaine. Vous serez moins susceptible de commander des plats au restaurant. Et vous serez plus préparé et moins stressé quand l’heure du repas approche. Convaincu?

Si vous n’avez jamais planifié vos repas, voici quelques conseils qui vous aideront à vous lancer :

Étape 1 : Recherchez les offres spéciales sur les fruits et légumes dans les circulaires des épiceries et planifiez vos repas en fonction de ces produits.

Planifier vos repas en fonction des offres spéciales du magasin est mon conseil no 1 pour vous aider à économiser de l’argent. C’est aussi une façon amusante de varier les repas chaque semaine. Vous ne connaissez pas certains fruits et légumes dans la circulaire? Apprenez à les choisir, les conserver et les préparer avec les fiches d’information sur les fruits et légumes de Visez la moitié pour votre santé. Une papaye ou un rutabaga en vente peut finir par être l’un de vos nouveaux produits de base préférés à la maison.

Étape 2 : Regardez dans votre réfrigérateur et votre garde-manger et incorporez ces fruits et légumes dans votre plan de repas.

Si vous devez retourner à l’épicerie, il y a de fortes chances que vous manquiez de fruits et légumes frais. Mais prenez l’habitude de savoir quels fruits et légumes frais vous avez sous la main, afin d’éviter d’acheter en double des aliments dont vous n’avez pas besoin. Essayez également de manger les fruits et légumes que vous avez déjà le plus tôt possible, pour éviter qu’ils se gâtent. En effet, la nourriture gaspillée est l’argent gaspillé.

Étape 3 : Notez quelques repas que vous aimeriez préparer pour la semaine et faites participer votre ménage.

Il peut être intimidant d’être seul responsable de planifier les repas pour la semaine. Lorsqu’on répartit la responsabilité, la charge devient soudainement bien moins lourde. Faites participer votre conjoint ou vos enfants dans la planification des repas. Donnez-leur un jour précis de la semaine où ils sont chargés de décider du souper. Sortez de vieux livres de cuisine, des magazines, inspirez-vous sur Pinterest, organisez une soirée à thème sur la nourriture (par exemple, les mardis tacos) ou faites un échange de recettes avec des amis. Vous trouverez aussi une tonne de recettes saines et savoureuses remplies de fruits et légumes au www.visezlamoitie.ca.

Étape 4 : Établissez votre liste d’épicerie selon votre plan de repas

Une fois que vous avez décidé des repas pour la semaine, faites une liste d’épicerie. Elle vous aidera à éviter les achats impulsifs et à respecter votre budget. Je trouve également utile de tenir une liste permanente pour certains aliments de base, lorsque les stocks baissent, comme les pommes de terre, le gingembre et l’ail.

Étape 5 : Soyez flexible dans votre plan de repas

Ne vous sentez pas obligé de planifier des plats précis pour chaque repas, chaque jour. Planifiez quelques repas et prévoyez de la flexibilité le reste de la semaine. Nous sommes humains. Les plans peuvent changer. Par contre, avec un plan de repas flexible, vous serez prêt si la semaine dérape un peu et vous économiserez de l’argent par la même occasion.

Related posts

Lorsqu’il fait froid dehors, c’est le temps d’un bon ragoût!
Remplissez la moitié de votre assiette avec les couleurs de l’arc-en-ciel!
Soupe repas sans faux pas